Icn plus

Un peu d’histoire

Né au 16e siècle, Cru Bourgeois Supérieur au 19e, le domaine renoue avec la lumière.

Icn plus

Né au 16e siècle

L’histoire du Château Lilian Ladouys se confond avec celle du Médoc. L’existence du domaine de « La Doys », qui fait référence à la source en gascon, est attestée depuis 1564. Il est alors tenu en fief par Jacques de Becoyran, seigneur de Lafite. Le Château Lafite Rothschild est en effet à quelques centaines de mètres de la propriété.

Icn plus

L’âge d’or

Au 18e siècle, le domaine est entre les mains de la famille Barre. Durant 150 ans, les Barre vont façonner l’identité du château en édifiant à la fin du 18e la ravissante chartreuse directoire et en lui ajoutant ses deux tours quelques décennies plus tard. Les initiales A. B., pour Auguste Barre, et C. L., pour Château Ladouys, sont toujours visibles dans la pierre des tours.

Icn plus

Cru Bourgeois Supérieur au 19e siècle

Au 19e siècle, les vins du Médoc connaissent un âge d’or. En 1850, la première édition du Cocks et Féret cite la propriété parmi les meilleures de Saint-Estèphe. En 1898, toujours selon le Féret, le château commande un domaine de 75 hectares, dont la vigne occupe les trois quarts. Le guide lui donne le rang de Cru Bourgeois Supérieur, statut confirmé officiellement en 1932, puis en 2003.

Icn plus

Une première renaissance

Au 20e siècle, le cru subit de plein fouet les conséquences de la Première guerre mondiale et de la crise économique. Le vignoble est divisé et finit par tomber dans l’indifférence. Au milieu des années 1980, la propriété est acquise par Christian Thiéblot et son épouse Lilian, en honneur de laquelle le château est renommé Lilian Ladouys. Ils marquent les esprits avec les millésimes 1989 et 1990 qui tutoient les meilleurs vins de l’appellation. C’est une première renaissance.

Icn plus

2008, le coup de cœur

En 2008, à la suite d’un véritable coup de cœur, Jacky et Françoise Lorenzetti acquièrent le domaine. Ils s’y investissent très vite avec passion et ambition, engageant un vaste programme de remembrement parcellaire. Un nouveau cuvier semi-enterré est construit dès 2009.
Le dessin d’un trèfle à quatre feuilles retrouvé sur les murs du château devient l’emblème viticole de Lilian Ladouys et s’invite sur l’étiquette. Clin d’œil du destin, on le retrouve également sur la façade arrière du Château Pédesclaux, Grand Cru Classé de Pauillac en 1855, acquis en 2009. Jacky et Françoise sont aussi copropriétaires du Château d’Issan, Grand Cru Classé de Margaux, depuis 2013

Newsletter

Pour recevoir l’actualité du domaine indiquez votre email